L’énergie

« Faire du Valais la pile énergétique de l’Europe »

L'énergie en Valais

L’énergie, le Valais dans l’Europe

Le Valais doit se donner les moyens de demeurer indépendant dans la production et la commercialisation de son énergie. En effet, il existe une vraie opportunité de faire du Valais la pile énergétique de l’Europe !

Par exemple, l’eau est l’or de demain. Cette ressource représente une chance unique de positionner notre canton comme leader en matière de production d’énergie renouvelable et de haute qualité. Dans ce contexte, mettons en œuvre une stratégie proactive liée au retour des concessions hydrauliques. Parlons parlant d’une même voix entre le canton et les communes valaisannes !

Gardons la maîtrise de notre matière première ainsi que des infrastructures de production et de transport pour maximiser la capacité de production hydroélectrique du Valais et devenir un acteur stratégique clé au niveau suisse et européen.

Nous avons tout pour bien faire au niveau énergétique !

Ainsi, l’eau constitue notre principale richesse. Par conséquent, n’opposons pas l’hydroélectricité au solaire et aux autres énergies renouvelables : elles sont complémentaires !

Premièrement, je souhaite mettre un accent fort sur toute la chaîne de valeurs liée à la production d’électricité à base d’énergie solaire, tout en développant la filière hydrogène, en exploitant les compétences du pôle Energypolis à sion.

Aussi, les filières du solaire et de l’hydrogène sont également complémentaires. Elles doivent contribuer à la création d’emplois à valeur ajoutée, de la production au recyclage, et proposer de nouvelles technologies innovantes en Valais.

Concrètement, comment nous diriger vers la durabilité ?

Je veux favoriser la production locale avec les nouvelles énergies renouvelables (NER), tout en continuant à promouvoir l’efficience énergétique au niveau des bâtiments et des PME à travers un programme ambitieux d’adaptation de nos infrastructures.

Poursuivons et intensifions le soutien aux propriétaires, notamment par des déductions fiscales. Il faut impérativement améliorer l’efficience énergétique des bâtiments en encourageant, par exemple, la rénovation. Parallèlement, simplifions l’accès à ces soutiens, notamment au niveau administratif.

D’où mon slogan : Entreprendre. Durablement.