Mes engagements

Entreprendre. Durablement.

Ces deux mots reflètent à eux seuls mon ambition pour le canton du Valais.

De plus, en tant que candidat au Conseil d’État valaisan, je me réjouis de partager cette campagne avec Christophe Darbellay et Roberto Schmidt. En effet, je suis convaincu que nous pouvons former une équipe complémentaire et engagée pour relever les défis du Valais de demain !

J’ai décidé de mettre mon expérience personnelle, professionnelle et politique au service de notre Canton. Après quantité d’échanges avec les Valaisannes et les Valaisans, plusieurs enjeux sont ressortis. Ceux-ci correspondent tout à fait à mes engagements. Ces derniers apparaissent sous forme de 3 axes-clés qui me tiennent à cœur :


1. Soutenir l’entrepreneuriat, les PME et les emplois.

L’emploi est l’une des préoccupations majeures de nos concitoyens, surtout dans le contexte actuel lié au Coronavirus. Je vais donc m’engager pour défendre l’ensemble des entreprises pourvoyeuses d’emplois :

  • que ce soit des start-ups issues du développement de l’antenne valaisanne de l’EPFL et de la HES SO Valais Wallis ou des PME établies depuis plus ou moins longtemps dans notre canton.
  • Que ces entreprises soient actives dans les domaines du tourisme, de la restauration, de la construction, de l’agriculture, des services, de la culture ou de l’industrie. Elles doivent toutes être soutenues.

Mes engagements : soutenir l'emploi, les PME et l'entreprenariat

Je m’engagerai donc pour maintenir des conditions cadres attractives et simplifier au maximum les contraintes administratives, afin de soutenir au mieux les entrepreneurs dont l’esprit d’entreprise permet de créer et maintenir de nombreuses places de travail.


2. Innover et faire de notre canton une référence en matière de durabilité.

Les défis à relever en matière de durabilité sont importants. Ainsi, nous devons impérativement :

  • protéger nos ressources naturelles ;
  • faire en sorte que nos concitoyennes et concitoyens puissent vivre de manière durable en Valais, tant en montagne qu’en plaine ;
  • faire de la durabilité de nos activités un objectif stratégique.
Mes engagements : faire de notre canton une référence en matière de durabilité, par l'innovation

Les PME de notre canton ont tout à gagner du développement d’une économie circulaire, favorisant notamment le retour à des circuits courts. Cette approche génère une vraie valeur ajoutée et crée de l’emploi. Sans taxes supplémentaires, mais avec des idées innovantes.


3. Fédérer les énergies pour développer le vivre ensemble.

Le vivre ensemble est l’un des défis majeurs de notre canton. Je m’investirai donc pour le développer

  • entre le Valais Romand et le Haut-Valais ;
  • entre la plaine et la montagne ;
  • entre les villes et les villages ;
  • entre les communes et le canton ;
  • entre les femmes, les hommes et toutes les générations.

Mes engagements : fédérer les énergies pour le vivre ensemble

Le bien de notre canton passe par l’addition des énergies et la mobilisation de nos talents. Sans opposer, mais en fédérant.


Entreprendre. Durablement.